Pourquoi je n’assume pas mon blog

Ce matin je ne comptais pas écrire un article, mais juste me replonger dans la blogosphère en relisant quelques blogs. Mais, c’est à ce moment-là que je me suis rendu compte que je suis fasse à un réel problème.

Pour tout vous dire, je suis perdue. Ce blog, je l’aime plus que tout. C’est une partie de moi que j’ai mis longtemps à assumer (trois ans avant de le lancer, et encore, je suis gentille). Mais, il faut savoir que j’ai encore du mal à l’assumer (oui je fais partie de ces gens qui ne parlent pas de son blog à ses camarades de classe par exemple…).

Mais pourquoi ? Cette question, je peux en discuter avec vous des heures et des heures, mais je vais essayer de synthétiser tout cela dans cet article.


UN SITE AVEC DES PHOTOS DE MOI DE PARTOUT EUH… C’est prétentieux

Raison numéro une. Comment ne pas passer pour une prétentieuse en créer un site autour de… notre personne ? Oui, c’est d’abord ce que je me suis dit. Les gens allaient tous se dire “regarde elle a créé un blog non mais elle se prend pour qui ?”. Un article mode où je me mets en scène avec des photos streetstyles, des portraits publiés sur Instagram… Pour moi, c’était inimaginable jusqu’à aujourd’hui.

J’ai même pensé à créer le blog anonymement, mais au fond, ce n’est pas ce que je voulais. Je veux justement apprendre à assumer ma personne, faire face à mon image et ne plus avoir peur des jugements, ne plus se cacher. S’assumer, tout simplement. Mais, je me rends compte aujourd’hui que ce n’est pas encore facile, surtout quand on vient de lancer un bébé blog.

 

UN BLOG MODE ? Mais je ne suis pas une fashionista !

Ce point rejoint directement celui que je viens d’évoquer juste en haut. “Non mais… Un blog mode ??? Mais t’as vu comment tu t’habilles ?? Tu vas passer pour quoi à côté de Camille ou de Betty ?”. Franchement, c’est super dur de lancer un blog mode alors que je sais très bien que je ne viens pas de ce milieu, que je n’ai aucune pièce Chanel dans mon armoire ou une penderie renouvelée tous les mois et que je n’ai pas forcément le style de l’année. Et c’est là que mon côté perfectionniste ressort, à vouloir publier que des looks ou articles parfaits à mes yeux. Sauf que je le sais très bien… Je n’ai pas encore la penderie d’une modeuse ! Je rêve d’avoir un look d’enfer et un jour, j’espère pouvoir vous montrer ma facette de modeuse à 100%.

En attendant, je vous note quand même un point important qui risque aussi de vous faire relativiser si vous êtes dans la même situation que moi : Camille, Betty et toutes les grosses blogueuses mode, elles vivent de ça ! Elles sont payées pour acheter des vêtements, elles collaborent avec des marques de ouf, donc oui, elles ont un style de maloude. Mais sachez, que c’est beaucoup plus facile pour elles que pour nous de s’habiller comme on le souhaite ! Attention, je ne juge en aucun cas les blogueuses pros mais j’accentue le fait que c’est “normal” qu’elles nous proposent des looks de dingues, elles peuvent changer de vêtements tous les jours et elles ont aussi commencées comme nous un jour… Évidemment, ces filles-là avaient déjà la classe avant d’être connue, mais allez comparer les premières photos looks de votre blogueuse mode favorite avec les photos d’aujourd’hui… Oui, il existe une différence marquante !

Tout ce speech pour vous dire qu’il faut assumer votre look d’aujourd’hui et laisser le temps faire les choses.

Oui, je suis un mauvais exemple car finalement cela me freine, parce que je considère que je n’ai pas un look qui peut rivaliser toutes ces blogueuses et que j’ai encore du boulot devant moi. Je change souvent d’avis quand un shooting look est prévu car je me dis que finalement, le look prévu pour le shooting n’est pas à la hauteur, que je vais être ridicule à poster ça… Et cette pensée négative se ressent directement : je publie peu car quand je décide de shooter un look (youpiii), je me retrouve à être trop insatisfaite des photos “looks” que j’ai shooté par exemple (oooh nooon).

 

 

MES PHOTOS SONT NULLES.

Avant de créer le blog, j’avais déjà une page Facebook où j’exposais des photographies, des portraits plus précisément. Oui, je suis passionnée par la photographie ! C’est pour cela que lorsque j’ai commencé ce blog, je voulais à tout prix miser sur mes photos. Pour moi, il était impensable de publier des articles avec des photos libres de droit ou des photos ratés. Seulement, je me suis retrouvée très rapidement bloquée : étant amatrice, je manque énormément d’expérience dans le traitement d’images. Alors, quand le moment de rédiger un article et d’y ajouter les photos arrivaient, je laissais tout tomber. Les photos ne me satisfaisaient pas, ce n’était pas envisageable pour moi de publier ces photos. Ça rejoint le point  n°2 car mon but, au fond, est de publier des supers looks et donc… de superbes photos.

Je me suis donc rapidement éloignée de mon premier objectif avec tous ces abandons. J’ai vite commencé à publier très peu sur le blog et j’ai vu que je passe au fur et à mesure à côté de quelque chose…

PASSER PAR LE STADE Débutant avant que tout ne réussise

Mais c’est trop dur ! C’est dur de voir qu’on n’est pas capable de passer par le stade “débutant”, on veut tout de suite faire et publier des photos de pros ! Mais je n’assume pas, je n’arrive pas à assumer toutes ces photos pas terribles à mes yeux où je n’y vois que des imperfections. Oui, je suis extrêmement dur envers moi-même mais je suis sûre que vous aussi, vous avez des exigences envers vous-même dès lors qu’on touche un domaine artistique ou de création.

Je me suis donc retenue pas mal de fois de publier, en publiant par exemple les photos de ces shootings que sur Instagram et non sur le blog… J’arrive donc à une impasse au niveau de la photographie: publier même si je n’aime pas mes photos ou ne pas publier et revenir dès lors que j’aurais progressé ? Je pense que la deuxième solution est la meilleure. Au final, pourquoi ne pas faire chaque chose étape par étape ? Ok, je veux publier des photos canons, mais en attendant d’atteindre mon objectif, je peux publier avec des photos libres de droit, non ?

 

déjà des milliers de blogs existent… COMMENT FAIRE LA DIFFérence ?

Il y a dix ans, très peu de blogs existaient sur la toile. J’ai commencé par lire et relire, regarde re re-regarder les looks du Blog de Betty, mais aussi aussi le blog de Cuillère à absinthe. Aujourd’hui, avec l’arrivée de tous ces réseaux sociaux, les blogs se sont multipliés.

Mais comment faire sa place au sein de tous ces blogs ? Cette question, elle revient souvent. Les blogs mais aussi les comptes Instagram se ressemblent tellement entre eux aujourd’hui… Alors venir avec mon petit blog dans cette vague blogosphère… C’est dur ! Je me suis donc lancée avec une appréhension. Aujourd’hui, comment voulez-vous faire la différence si vous n’assumez pas votre blog ?? C’est pour cela qu’il y a quelques semaines, j’ai décidé de m’assumer et de sortir cet article: Acheter des vêtements d’occasion, une honte ? Sachez que c’est l’article de mon blog qui a eu le plus de réactions et de partages ! Cet engouement, je ne m’y attendais pas ! Cela m’a prouvé que lorsqu’on s’assume, lorsqu’on parle de sujets peu évoqués encore sur la blogo, on peut faire toute la différence.

 

Au fond de moi, je me suis dit que j’assumerais ce blog le jour où il deviendra grand, où je n’aurais plus à me remettre en questions. Mais, ce jour-là n’arrivera pas si je ne crois pas en moi alors assumez-vous, foncez, sinon, vous allez le regretter !

 

Et vous, vous assumez votre blog ?

 

P.S. J’ai pris comme exemple Camille du blog Noholita et Betty du Blog de Betty, mais bien évidemment, je pouvais prendre comme exemple pleins d’autres blogueuses !

10 Comments

  1. Bonjour Sarah

    Lorsque je lis ce genre de billet, je suis en colère. Oui, ça me met en colère, car je refuse qu’une jeune fille comme toi s’empêche de vivre pleinement. Et aussi parce que, tu vois, moi, j’ai attendu d’avoir 45 ans pour oser être moi, oser m’assumer et être épanouie. 45 ans c’est la moitié d’une vie et une vie a une durée limitée. Tu comprends ce que je veux dire ? N’attends pas d’être trop âgée pour vivre tes rêves, parce que ce sont les tiens, et que tu ne dois rien à personne.

    ” Comment ne pas passer pour une prétentieuse en créer un site autour de… notre personne ? ” Tu ne crée pas un site autour de ta personne, mais autour de tes passions. C’est différent.
    Le jugement des autres, il faut que tu apprennes à n’en avoir rien à faire. Personne n’a le droit de te juger. Tu es une individu à part entière. Crois en mon expérience, quoi que tu feras, il y aura toujours quelqu’un pour porter un jugement. C’est comme ça, c’est propre à l’humain. Mais saches que lorsqu’une personne te juge, c’est elle même qu’elle juge. Simplement parce que les gens reprochent aux autres ce qu’eux ne sont pas capable de faire.

    ” JE NE SUIS PAS UNE FASHIONISTA ” Qu’est-ce que c’est que cette histoire ? Connais tu le nombre d’autodidactes qui ont réussi, dans n’importe quel domaine. Crois tu que je suis née dans le milieu de la brocante ? Non, j’apprends seule, petit à petit, parce que c’est ce que je veux faire. Tu veux être blogueuse mode ? Sois blogueuse mode, Sarah, a ton rythme, sois toi, sois tes inspirations, écoute ton cœur, ton intuition, ils ne te trahiront jamais. Fais ton petit chemin avec amour.

    Ne te compares jamais aux autres blogueuses. Elles ont leur style, leur personnalité et toi la tienne. C’est ce qui rend les gens uniques. Sois toi et personne d’autre. Es-ce que ta mission est de rivaliser avec toutes ces filles ou bien est-ce de nous inspirer nous, les femmes qui te suivons et aimons ce que toi tu nous proposes ?

    Tes photos sont nulles ? La encore c’est toi qui pense cela. T’es tu demandé si nous, on pense cela ? Je ne trouve pas tes photos nulles, mais si toi tu n’es pas convaincue, fonce, apprends, perfectionne toi, tu en es tout a fait capable. Rt je sais de quoi je parle, je suis photographe de métier.

    Comment faire la différence ? En étant toi. En nous proposant ce que toi et toi seule tu aimes. Fais ce que tu as envie de faire. Oses ! Tu verras ça paiera. Oui c’est dure, mais qui a dit que la vie était facile ?

    Ne prends pas mes mots pour une leçon, je ne me permettrai pas. Je ne suis pas plus, ni moins que toi, seulement une “jeune” femme de 45 ans qui regrette de ne pas avoir foncé avant, justement, cause du regard des autres. Fonce Sarah et ne te retourne pas. Ne passe pas à côtés de tes rêves.

    Je t’embrasse fort
    Sand

    1. Bonjour Sand,

      Ton commentaire m’a énormément touché. Tu as vu juste, totalement juste. Je ne m’attendais pas à une telle réaction à cet article et honnêtement, cela fait énormément du bien. Cela fait du bien d’entendre quelqu’un “me bouger” et me dire de FONCER, qu’il ne sert à rien d’avoir peur des autres.

      C’est horrible ce que je vais dire, mais, à bientôt 24 ans, j’ai déjà ressenti pleinement ce regret de ne pas m’être lancée plus tôt dans l’aventure du blogging. Je vois toutes ces filles qui ont 20 ans, déjà percée dans le milieu et je me dis “oh mince, c’est trop tard”. Pour moi, et je sais que c’est faux, j’ai l’impression qu’être blogueuse après 30 ans, c’est… déjà trop tard. Alors oui, je n’ai pas encore 30 ans, mais je me focalise énormément sur l’âge (grosse bêtise) en pensant qu’à 24 ans, je n’ai plus le temps de traîner et il faut absolument que le blog marche prochainement, car sinon, ce sera trop tard. Oui, ce que je dis est une aberration, mais parfois, c’est plus fort que moi.

      Contrairement à ce que je suis en train de dire, non, je ne veux pas devenir une blogueuse super connue “influenceuse” et compagnie comme beaucoup mais je veux retrouver pleinement ma confiance en moi grâce à ce blog et me montrer que je suis capable de construire des choses qui “tiennent la route”.

      J’ai écrit cet article car je me suis aperçus qu’à bientôt 1 an du blog, j’ai à peine avancé dans la blogosphère. Et cela me rend triste car ce n’est pas ce que je souhaite.

      Maintenant, j’ai compris pourquoi je n’avançais pas (la plupart des raisons sont dans l’article) et c’est grâce à des personnes comme toi, à des messages comme les tiens, que je vais avancer. Alors MERCI, merci pour cet amour et ces mots. ❤️

      1. L’âge, c’est dans la tête. Personne ne connait ton âge, si tu ne l’affiche pas. Seule toi connais ton âge.

        Concernant le blog, hiérarchise tes tâches. Tiens un carnet de bord, note tes priorités, tes objectifs, mets en place un planning et surtout ne te met pas de pression. Plus tu seras sereine, mieux tu avanceras. Une chose après l’autre. Ne fais pas la courses avec les autres. Le plus important c’est l’interaction entre toi et tes lecteurs. Il vaut mieux avoir 100 abonnés qui réagissent régulièrement que 1000 qui viennent sur ton blog qu’une ou deux fois dans l’année, voir pas du tout.

        Je t’embrasse fort <3

  2. Salut Sarah, je viens de découvrir ton blog par le biais de cet article. A mes débuts de blogueuse, j’étais comme toi : je souffrais du syndrome de l’imposteur. A l’époque mon blog était principalement “beauté” (et non lifestyle comme aujourd’hui), et je me trouvais “pas aussi belle” que les copines blogueuses. Avec le recul (et quelques années d’expérience), je peux te dire que le regard des autres, il faut le mettre de côté. Ce qui qui compte c’est ton épanouissement à toi, et s’il passe par ce blog, alors fonce ! ASSUME TOI, vis ta vie comme tu l’entends, sois toi-même. Tu verras, la vie sera encore plus belle comme ça 🙂 Merci pour ta sincérité en tout cas 🙂

    1. Bonjour Daine,

      Merci pour ce message! 🙂
      Oui, tu as raison, il faut que j’assume et que je ne me préoccupe plus du regard des autres, tellement facile à dire mais compliqué à appliquer haha.

      Mais je prends en compte ce que tu me dis et je veux tout faire pour m’épanouir !

      Merci encore !

      Bonne continuation,

      Sarah

  3. Franchement je vais te dire la même chose que Sand. Il faut apprendre à vivre pour soit et pas pour les autres.
    Tu n’es pas parfaite ok mais qui l’est?
    Tu n’as pas le look d’une fashionista? Mais tu as ton look à toi. Pas besoin d’avoir du Chanel pour être lookée thank god!
    Quant à tes photos si tu veux apprendre la retouche tu pourras trouver plein de tuto sur internet!
    Franchement les autres on s’en fout! Fais ce que tu aimes ❤

    Signé une blogueuse/modèle/photographe

    1. MERCI AZA pour ce message <3 Comme toutes les filles qui commentent ce post, vous avez entièrement raison...Je vais être moi-même et tant pis si ça ne plaît pas

      Oui, je compte me mettre à la retouche photo mais en toute honnêtement, il n'y a pas tant de tuto que ça pour les débutants ! Beaucoup en anglais et peu en français mais bon je vais juste m'habituer à écouter de des tutos anglais haha 🙂

      Des bisous,

      Sarah

      1. Salut sarah!

        Tout dépend de ce que tu veux faire en fait. Après même si c’est en anglais sur youtube il te suffit de regarder.
        Mais tu peux y arriver!

  4. Hello Sarah !

    Je voulais te remercier pour ton article à coeur ouvert qui a touché le mien et où je me suis beaucoup retrouvée.
    Comme toi je me suis lancée dans cette folle aventure du blog : et personne de mon entourage n’est au courant. Pourquoi ? Parce que j’ai honte tout simplement !

    Ce n’est en effet pas évident de se lancer dans ce monde car déjà il n’est pas facile, mais aussi parce qu’on a peur des retours et des critiques.

    Merci encore pour cette article qui est rempli de bons conseils et d’espoir !

    1. Bonjour Clémence,

      Un des buts de cet article est justement que d’autres personnes se reconnaissent au travers de dernier. Je suis contente qu’il t’ait touché, et j’espère que tout comme moi, tu te reprendras en mains et tu n’auras plus honte de ton blog ! Fonce !
      Et lis les commentaires de cet article si tu as besoin d’un peu d’énergie ou n’hésites pas à m’envoyer un message <3

      Une très belle continuation à toi,

      Sarah

Répondre